Tous les numéros sont disponibles en format numérique
4,90€ Papier
3,90€ Numérique

Et au boulot, ça va ?

Au sommaire

Notre dossier du mois est consacré à la pénibilité du travail, un enjeu à la fois social, économique et sociétal.

Il a fallu attendre 2012 pour que cette notion de pénibilité au travail fasse son entrée dans le droit du travail et le calcul des pensions. Comment s’insère-t-elle dans l’énorme réglementation du travail ? Que recouvre-t-elle exactement ? Comment se mesure-t-elle ?

L’affaire se complique avec l’innovation. Ceux qui promettaient que les technologies allaient supprimer la pénibilité découvrent qu’elles se bornent souvent à la déplacer.

Aujourd’hui cette pénibilité n’est plus seulement physique mais, de plus en plus, psychique. Aux entreprises de bien comprendre que le bien-être au travail est un investissement très rentable, à la fois pour l’efficacité et l’attractivité.

Dans ce numéro vous découvrirez également qui est l’ARCEP, le gendarme de la 5G. Vous prendrez des nouvelles de CRITEO, la star française du reciblage publicitaire, qui affronte un marché très concurrentiel. Enfin, vous saurez combien coûte le permis de conduire.

Bonne lecture !

Edito :

  • Progrès = productivité – pénibilité

Antisèche :

  • Question de cours
    « Désindustrialisation » rime avec « paupérisation ». Le dilemme français : investir et innover, oui, mais dans quels types d’industries ?
  • Vite fait
    Statut de l’entreprise, revenu disponible, lois sur le travail, paradoxe d’Easterlin…
  • Le coin des chercheurs
    La mixité sociale, ça marche avant 13 ans.
  • Défilé des acteurs
    L’ARCEP, gendarme de la 5g.

Le dossier : La pénibilité, un enjeu plus qu’économique

  • ACTIVITÉ, PÉNIBILITÉ, SANTÉ… LES LENTS PROGRÈS DU TRAVAIL. Qui est impacté ? Pourquoi et dans quelle mesure ? État des lieux d’un fléau contemporain.
  • LES ENCHAÎNEMENTS DU MÉTRO, BOULOT, BOBO. Souffrance au travail : causes, enjeux et solutions.
  • CES ENTREPRISES OÙ LE BIEN-ÊTRE VAUT DE L’OR. Réduire la pénibilité favorise la productivité et la fidélisation des salariés, comme des clients.
  • LA TECHNOLOGIE DÉPLACE LA PÉNIBILITÉ. Les innovations dans notre espace de travail ne nous veulent-elles que du bien ? Cinq axes de réponse.
  • QUAND LE TRAVAIL PREND LA TÊTE. Les mutations professionnelles ont entraîné une explosion de la pénibilité psychique.
  • OUI, LE TRAVAIL PEUT TUER. En France, il cause encore 500 décès par an.
  • PEUT-ON SUPPRIMER LA PÉNIBILITÉ DU TRAVAIL ? Le choc des points de vue.
  • LES GRANDS MOTS. Huit citations célèbres sur la pénibilité.

Comment ça marche :

  • ILS SONT PROPRIÉTAIRES DE LEUR SUPERMARCHÉ.
    Le modèle de la supérette coopérative se développe. Peut-il devenir la norme ?
  • COMBIEN ÇA COÛTE, LE PERMIS DE CONDUIRE ?
    Enquête sur un enjeu important de la vie publique.

Boulevard du risque :

  • CRITEO, ROI DÉCHU DE LA PUB FOURRÉE AU COOKIE.
    La star française du ciblage publicitaire est en plein repositionnement… et affronte les GAFA.

Le futur aujourd’hui :

  • Êtes-vous prêt à habiter une maison imprimée ? Start-up et grands groupes sont dans les starting-blocks de la construction 3D. Elle est (pour l’instant) bridée par les normes du secteur et les assurances.

Les jobs de demain :

  • GROWTH HACKER

30 Jours chrono :

  • L’ACTU ÉCO DU MOIS

Ça clashe :

  • CHRONIQUE DES BELLES IDÉES FAUSSES
    LES BABY-BOOMERS SONT DES PRIVILÉGIÉS. Ce cliché masque en réalité un accroissement des inégalités.
  • DUEL ÉTUDIANT
    FAUT-IL PLAFONNER LES LOYERS ? Affrontement rhétorique entre deux étudiants de l’IPAG Business School.

La page du penseur :

  • JOHN MAYNARD KEYNES.
    L’optimisme, carburant périlleux de l’économie.

Rétro-éco :

  • LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL (RTT), UNE VIEILLE HISTOIRE.
    De la limitation du travail des enfants, au XIXe siècle, aux lois Aubry (2000).

Socio logics :

  • SOMMES-NOUS NATURELLEMENT MORAUX ?
    Nos intuitions sur ce qui est bien ou mal ne nous viennent pas toutes de la société.

Bulles d’éco :

  • FAUT-IL LÉGALISER LE MARCHÉ DU CANNABIS ?
    L’économie en bande dessinée.