Pour l'Éco N° 22

Pour l’Éco N° 22

Juillet/Août 2020
Tous les numéros sont disponibles en format numérique
4,90€ Papier
3,90€ Numérique

Vous reprendrez bien un peu de temps ?

Au sommaire

Parmi nos certitudes, en voilà une particulièrement solide : il n’y a que 24 heures dans une journée. Qu’en faisons-nous ? Savons-nous dépenser notre temps ?

Les mois de confinement sanitaire ont remis la question sur le devant de la scène et nous avons décidé de la traiter dans notre dossier d’été.

La manière dont nous répartissons nos heures entre travail, repos et loisirs résulte de courants sociologiques profonds et entraîne des conséquences économiques majeures. Les sociétés industrielles fonctionnent sur l’alternance binaire entre travail et non-travail. Mais curieusement, force est de constater que ce temps n’est pas vraiment libéré, en raison d’une offre de loisirs en croissance exponentielle. En tout cas, le temps est bel et bien un marché puisqu’on peut l’échanger.

Dans chaque pays, l’appréhension du temps en dit long sur l’humeur locale, optimiste ou résignée. Nous en sommes tous réduits à arbitrer en permanence entre gagner plus d’argent et jouir de plus de temps. C’est un choix de civilisation. Les citoyens consommateurs, submergés par la cadence de leur existence, exigent de ralentir, notamment pendant leurs vacances.

Bonne lecture !

Edito :

  • Vous reprendrez bien un peu de temps ?

Antisèche :

  • QUESTION DE COURS
    La bataille perdue contre la dette. Si elle s’installe comme un stock incompressible, la dette nuit à la croissance.
  • VITE FAIT
    Monnaie hélicoptère, entreprise performante, nationalisation, effet de dépendance au sentier…
  • LE COIN DES CHERCHEURS
    L’isolement commercial, vecteur de l’antisémitisme.
  • DÉFILÉ DES ACTEURS
    L’AFNOR, roi de la norme.

Le dossier : Savez-vous dépenser votre temps ?

  • LE TEMPS, UN AIGUILLEUR QUI FAÇONNE LA VIE SOCIALE.
    Les choix personnels d’utilisation du temps donnent sa cadence à la société.
  • LE CHRONO, MAÎTRE DE NOS VIES.
    La segmentation du temps en dit long sur nos cultures.
  • UN PEU D’ARGENT OU VOUS PRÉFÉREZ DU TEMPS ?
    Quatre éclairages sur un dilemme éternel.
  • À CHAQUE PAYS SON SENS DE LA DURÉE.
    L’état d’esprit d’une population influence ses perspectives..
  • CES ENTREPRISES QUI PRATIQUENT LA FLEXI-TEMPORALITÉ.
    Les jeunes salariés demandent de plus en plus d’autonomie dans la gestion du temps.
  • VERS LE GRAND RALENTISSEMENT DES VACANCES.
    Les Français veulent dépenser mieux et calmer leur rythme de vie.
  • LA CONFUSION DU TEMPS PROFITE-T-ELLE AUX ENTREPRISES ?
    Le choc des points de vue.
  • LES GRANDS MOTS.
    Huit citations inspirantes sur le temps.

Comment ça marche :

  • L’OCCASION, UN NOUVEAU MODÈLE POUR LES ENTREPRISES
    Les objets et matières de seconde main ne sont pas l’apanage des particuliers.
  • COMBIEN ÇA COÛTE D’ALLER CHEZ LE COIFFEUR ?
    Et comment justifier l’écart de tarif entre hommes et femmes ?

Boulevard du risque :

  • PLUS LOIN, PLUS CHER, LE MODÈLE MENACÉ DU CLUB MED
    Acteur phare du tourisme de la mondialisation heureuse, le Club affronte avec angoisse la tendance du “voyager local”.
  • LE FUTUR AUJOURD’HUI
    SE PASSER DU PLASTIQUE ? UN CASSE-TÊTE… DURABLE. Il est pourtant plus que jamais urgent de lui trouver des substituts. Et ils existent !

Les jobs de demain :

  • AGENT DE JOUEUR E-SPORT

30 Jours chrono :

  • L’ACTU ÉCO DU MOIS

Ça clashe :

  • CHRONIQUE DES BELLES IDÉES FAUSSES
    SUPPRIMONS DES CONGÉS PAYÉS POUR ACCÉLÉRER LA REPRISE. L’impact bénéfique d’un jour de travail supplémentaire reste marginal.
  • DUEL
    FAUT-IL RELOCALISER LES ENTREPRISES EN FRANCE ? Affrontement rhétorique entre les deux lauréats de « La parole aux 18-28 », organisé par le Cercle des économistes.

La page du penseur :

  • ALBERTO ALESINA.
    Le réconciliateur de l’économie politique.

Rétro-éco :

  • EN 1945, TRAVAILLER PLUS POUR PRODUIRE À NOUVEAU
    Après la guerre, de Gaulle refuse la rigueur, l’État providence garantit les revenus… et la production repart.

Socio logics :

  • CE QUE VEULENT LES ENFANTS : DES JEUX ET DES NORMES
    Les jeunes enfants sont capables de découvrir par eux-mêmes ce qu’il est permis ou non de faire.

Bulles d’éco :

  • LES TRANSPORTS DU FUTUR, C’EST MAINTENANT
    L’économie en bande dessinée.